Ultra HD Blu-ray en 2K : Réalité, Confusions et Explications !

Nous tenions à vous informer que finalement de nombreux Ultra HD Blu-ray ne bénéficient pas de leur pleine possibilité et ne seront encodés qu’à partir d’un master 2K. Ensuite, partant de ce constat, il faut souligner que l’Ultra HD Blu-ray tirera parti au mieux de l’œuvre, c’est à dire, qu’un film tourné en 2K sera restitué en 2K. L’importance de voir l’œuvre telle qu’elle a été tournée demeure, selon nous, essentielle.

Peut-être devons nous aussi répréciser que l’Ultra HD n’est pas du 4K. D’ailleurs, pourquoi le marketing parle toujours de 4K ? Pour semer la confusion ? Pour tenter de convaincre ?

Qu’importe, pour les vrais amateurs, restons concentrés sur l’essentiel, le codec utilisé sera le HEVC (5 fois plus performant que le AVC H.264 du Blu-ray), la colorimétrie bénéficiera de l’échantillonagge 4.20, l’incroyable débit vidéo risque de faire merveille et la résolution sera en 3840 x 2160 pixels. Le gain restera donc toujours significatif si le matériau s’avère convaincant.

De plus, un magnifique master 2K prévaudra à une restauration 4K ou à une upgrade vers du 4K contestables.

En définitif, un disque Ultra HD Blu-ray permettra :
– une résolution deux fois supérieure au Blu-ray minimum
– une qualité de compression sidérante (5 fois meilleure)
– un débit vidéo décuplé
– un échantillonage de couleurs nettement plus vaste avec la certification REC.2020
– la dynamique étendue HDR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *