Technologie OLED – Ultra HD Blu-ray.fr

L’Ultra HD est une chose, la technologie la diffusant en est une autre. Un petit focus s’impose sur l’OLED (Organic Light-Emitting Diode).

Il existe les écrans LCD, ils sont constitués d’une dalle composée de cellules remplies de cristaux liquides rétroéclairés par des LED. Les cristaux bénéficiant de la lumière des LED produisent des couleurs bien spécifiques selon des filtres. Chaque pixel se compose de 3 sous-pixels, rouge, vert ou bleu, la palette colorimétrique s’anime ainsi.

L’OLED fonctionne différemment, les pixels sont aussi décomposés en sous-pixels mais il n’y a pas besoin de rétroéclairage, chaque sous-pixel produit sa propre lumière. Le contraste demeure de haut vol, permettant des noirs absolus. Effectivement, lorsqu’un sous-pixel est inutile, il s’éteint et laisse apparaître un noir incroyable, alors qu’en LCD, le rétroéclairage persiste et le noir n’a pas toute la profondeur possible.

Autre point positif, c’est le temps de rémanence, c’est à dire le temps de réponse pour changer d’un état à un autre, il est de 0,1 ms contre le double au minimum pour du LED. Le mouvement gagne de ce fait en netteté et en immédiateté.

L’angle de vision se voit également amélioré. Les téléviseurs gagnent aussi en finesse puisqu’ils perdent le rétroéclairage devenu inutile.
Une dalle OLED se plie aisément, facilitant la proposition de l’incurvée et deviennent facilement design.

Pour terminer, ces téléviseurs consomment très peu.

Derrière tous ces éclatants gains se cachent quelques bémols, comme une durée de vie moyenne de 30 000 heures. Les sous-pixels bleus vieillissent prématurément, les autres suivent le pas, et il y a alors une perte franche de fidélité des couleurs. L’autre gros point noir, c’est le prix. Les constructeurs ne croient pas forcément en cette technologie, la rendant très chère.

Une technologie fascinante, proposant une image de toute beauté. Son principal défaut n’en est pas vraiment un, à savoir sa durée de vie.

A raison de 3 heures de télévision par jour, sur 365 jours, cela amène à plus de 25 ans d’utilisation ! A méditer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *