Ultra HD Blu-ray : H.265/HEVC

L’arrivée de l’Ultra HD Blu-ray s’accompagne de l’utilisation d’un nouveau codage vidéo, le High Efficiency Video Coding (HEVC). Il succède au H.264/MPEG-4 AVC.

Finalisé depuis janvier 2013, il sera utilisé pour la compression des films destinés à l’Ultra HD (2K, 4K, 8K…).

Le but est clairement d’améliorer l’encodage afin de permettre une meilleure qualité. Ce codec supportera le mode progressif mais aussi l’entrelacé, et ira à une cadence d’images élevée, de 100, 120 à 150 images par seconde.

Il existera 3 profils :
– le profil principal «Main profile», avec des vidéos encodées en 8-bit en sous-échantillonnage de la chrominance en 4:2:0
– le profil «Main 10», amenant à une profondeur de couleurs de (8 à) 10-bits (avec un sous-échantillonnage chroma 4:2:0)
– le profil «Main Still Picture», permet le codage d’une seule image fixe en utilisant les caractéristiques du Main profile, avec, donc, une profondeur de couleurs sur 8 bits ainsi qu’une colorimétrie échantillonnée en 4:2:0

Les spécialistes annoncent un gain en compression de l’ordre de 50 % en 720p et de 60 % en 1080p par rapport au AVC.
De même, les gains pour les images fixes sont significatifs.

Ultra HD Blu-ray : Spécifications

L’Ultra HD, encore balbutiante mais déjà en proposition technologique sur certains téléviseurs, se précise, la Blu-ray Disc Association vient d’annoncer les spécificités techniques du format physique à venir, futur remplaçant du (simple) Blu-ray.

Voici les détails de l’Ultra HD Blu-ray :
– une définition de 3840×2160 pixels correspondant à la norme de l’Ultra HD
– une gamme de couleurs étendue
– l’affichage d’images High Dynamic Range (HDR) offrant des séquences contrastées
– la fréquence d’images devra être au maximum de 60 images par seconde
– le format de compression High Efficiency Video Coding (H.265/HEVC) remplacera le H.264/MPEG-4 AVC actuellement en place
– l’encodage des images devra être effectué en 10 bits, contre 8 bits pour les Blu-ray actuels
– la capacité de stockage s’étendra à 66 Go en double couches et jusqu’à 100 Go pour du triple couches
– les formats sonores incluront tous les existants HD, Dolby Atmos et DTS:X bien évidemment
– la fonctionnalité multi-écrans et la lecture sur différents diffuseurs (mobiles compris) seront incluses

Les nouveaux lecteurs seront (heureusement) rétro compatibles et sont annoncés pour la fin de l’année 2015. A l’inverse, les lecteurs Blu-ray actuels ne sauront prendre en charge ces nouveaux disques.

Ultra HD Blu-ray : le Blu-ray à l’honneur !

Evidemment, l’Ultra HD Blu-ray n’existe pas encore à proprement parlé pour les consommateurs. Il est bien trop tôt. Par conséquent, et étant donné que de nombreux questionnements sont encore en suspens, le Blu-ray sera sur le devant de la scène, et le restera sans doute peut-être. Afin d’enrichir le site dès aujourd’hui, un partenariat avec Blurayenfrançais nous permet de vous proposer leurs tests et d’envisager conjointement certains contenus.

1 42 43 44