Blu-ray 4K, Ultra HD Blu-ray, Blu-ray Ultra HD 4K, Blu-ray Ultra HD, Blu-ray UHD, BD 4K, BD UHD

Vu que le format est encore à l’état de niche finalement, les appellations vont bon train, alors depuis trois ans, les us et coutumes de chacun se feraient presque possibles. Le principal peut-être étant sûrement de faire vivre le format. Précisions néanmoins.

Le terme officiel de la technologie est Ultra HD Blu-ray.
Bien souvent le 4K rejoint le terme car il permet de trancher avec la technologie précédente, même si, et c’est pourquoi, certains masters ne sont pas en 4K, d’où la nécessaire utilisation normalement de Ultra HD Blu-ray (sans le 4K).

A la rédaction, nous rajoutons le terme 4K sur les articles pour le référencement et pour rentrer dans le moule des habitudes quotidiennes de langage.

D’ailleurs, il arrive souvent de parler de Blu-ray 4K, cela résume rapidement l’édition, et sonne comme une référence aux autres éditions, le Blu-ray (en HD donc) ou surtout aux Blu-ray 3D.

Ainsi, se décline trois éditions rapidement et facilement compréhensible de tous.

Ensuite, viennent les raccourcis.
Ultra HD Blu-ray : UHD BD, Ultra HD BD (oui, car ne l’oublions pas Blu-ray s’écrit BD en lien avec Blu-Ray Disc).
BD 4K : rapidité, efficacité mais bien entendu pur usage de facilité.

Puis avouons le, des raccourcis peu recommandables et presque illogiques.
Blu-ray Ultra HD : pourquoi inverser les termes ?
Blu-ray UHD : pourquoi pas mais peu lisible comme terme…
BD UHD : que de lettres pour une faible portée.

Des ajouts, des remarques, les commentaires sont là, pour votre expression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *